Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Channel Catalog


Channel Description:

Siwel : Agence kabyle d'information

older | 1 | .... | 10 | 11 | (Page 12) | 13 | 14 | .... | 120 | newer

    0 0

    AT IRATEN (SIWEL) - La confédération MAK de Larevâa n At Iraten , s’est réunie hier à l’effet de débattre du choix et de la mise en œuvre de son programme d’action, lequel s’inscrit bien entendu dans la démarche d’ensemble de la grande famille militante et patriotique du MAK pour la libération du peuple kabyle du joug d’Alger.

    MAK : La confédération de Larevâa n At Iraten arrête un programme d’action
    Après débats menés dans la sérénité, les participants à cette réunion ont décidé du programme suivant :
    -Lever du drapeau kabyle à Laravâa n At Iraten le 16 du mois prochain, lequel lever des couleurs nationales kabyles sera suivi d’un meeting ;
    -Un hommage le 9 janvier 2016 à la chanteuse Zohra Ouguemoun ;
    - Un hommage le 24 janvier 2016 en hommage à feu Lounès Matoub.
    -Un volontariat qui sera traduit par un nettoyage des bordures de la RN15 à partir d’Assif At Aïssi jusqu’à Aït-Aggouacha. La date de cette action de volontariat sera annoncée ultérieurement par voie d’affichage.

    Notons enfin qu’une fois le choix du programme d’action opéré, les membres de la confédération de Laravâa n At Iraten ont passé en revue la page politique kabyle et signalé à cet effet les différents enjeux de l’heure et à venir.


    0 0

    GHARDAIA (SIWEL) - Suite aux attentats sanglants qui ont frappé la capitale française Paris et qui ont fait plus de 120 morts et 200 blessés, le Mouvement pour l'Autonomie du M'zab (MAM ), condamne avec force les terribles attaques terroristes qui ont endeuillé le peuple français. Il se solidarise avec la douleur des familles et des proches des victimes et leur présente ses sincères condoléances.

    Communiqué de solidarité du MAM ( Mouvement pour l'Autonomie du M'Zab)  avec le peuple français suite aux attentats de Paris
    Le MAM qui lutte pacifiquement et politiquement pour arracher les droits légitimes du peuple Amazigh du M’zab dénonce le terrorisme islamiste financé à coup de pétrodollars des monarchies wahabites d'Arabie Saoudite et du Qatar.
    Nous rappelons à l’opinion internationale que ce terrorisme est entretenu par les grandes puissances de ce monde à des fins géopolitique et économiques au détriment de la paix et des droits des peuples. Il est aussi de notoriété publique que la Turquie d'Erdogan est complice de cette nébuleuse islamiste qu’elle instrumentalise pour asseoir son autorité , peser dans les négociations concernant la question des réfugiés et surtout venir à bout de la résistance kurde. Devant le mutisme de l’Union Européenne qui ferme les yeux sur cette réalité, tout laisse présager une amplification des actes terroristes à l’échelle de toute la planète.

    En Algérie, depuis 50 ans, le terrorisme est omniprésent en prenant une multitude de formes. Il est pratiqué aussi bien par les islamistes que le pouvoir algérien qui ne cesse de nous spolier et de nous détruire en usant de l’idéologie arabo-islamique qui produit le terrorisme. Dans la vallée du M’zab (Gharadaia) comme en Kabylie ou les Aurès, le régime raciste d’Alger assassine, incendie, réprime, emprisonne et pousse à l'exil des Amazighs qui ne demandent qu'à vivre en paix sur leur terre natale.

    En nous inclinant devant la mémoire des victimes des attentats de Paris, c'est aussi une manière d' interpeller la communauté internationale à agir en faveur de toutes les victimes du terrorisme islamiste et des régimes totalitaires dans le monde entier.

    Mr Kamel Din Fekhar, président du Mouvement pour l'Autonomie du Mzab (MAM) et militant des droits de l’homme, victime d'un complot politico-judiciaire, arrêté arbitrairement avec d'autres militants et citoyens mozabites , a exprimé sa tristesse et sa solidarité avec le peuple français avec qui nous partageons les mêmes valeurs de liberté et d’humanisme et lui présente ses condoléances aux familles et proches des victimes.

    Le MAM restera solidaire avec le peuple français et tous les peuples endeuillés par le terrorisme.


    Ghardaia , le 14 novembre 2015

    Pour le MAM (Mouvement pour l'Autonomie du M'zab) :
    - Mr SEKKOUTI Khodir : Représentant et Porte-parole et à l’étranger.
    - Mr ABBOUNA Salah : Porte-parole en Algérie


    0 0

    PARIS (SIWEL) – Passeport syrien, plaques belges… La police française, en quête de leur identification, accumule des indices sur l’origine et le parcours des 7 assaillants ayant perpétré des attentats sans précédent sur le sol français faisant 129 morts et 352 blessés dont 99 en état d'urgence absolue. Siwel vous propose de suivre la situation en direct :

    Attentats de Paris : Identités des terroristes et des victimes (Actualisé en temps réel)
    - Dimanche vers 9h : La Seat Leon immatriculée en Belgique, la deuxième voiture des terroristes retrouvée, abandonnée, à Montreuil, rue Edouard Vaillant. A l'intérieur, les enquêteurs ont découvert trois kalachnikovs. Cela signifie qu'un 8ème voire plusieurs terroristes, sont parvenus à prendre la fuite.

    - Ismaël Omar Mostefaï : un français d'origine algérienne, faisait partie de l'équipe des 3 terroristes qui sortent d’une Polo noire et font irruption au Bataclan, son corps a été retrouvé au Bataclan, confondu grâce à ses empreintes papillaires relevées sur l'un de ses doigts arrachés suite à son explosion, né le 21/11/1985, originaire de Courcouronnes dans l'Essonne, connu des services de renseignement et fiché pour radicalisation (Fiche S). Son père et son frère ont été placés en garde à vue.

    - La Polo noire a été louée par un Français résidant en Belgique qui a été interpellé ce samedi en Belgique à la frontière belge à bord d'un autre véhicule avec deux autres individus.

    - Selon le Premier ministre belge, l'une des personnes arrêtées à Molenbeek était présente à Paris vendredi soir, ce qui porte à croire que le groupe arrêté dans le quartier "Molenbeek" de Bruxelles, pourrait être celui de la Seat Leon

    - L'équipe de la Seat Leon n'a pas été retrouvée ce samedi soir selon le récit du procureur de Paris. Ce qui laisse craindre la présence possible de terroristes cachés. A moins que les trois personnes arrêtées à la frontière belge constituent justement l'équipe de la Seat.

    - Selon Nikos Toskas, ministre délégué à la Protection du citoyen au sein du Gouvernement grec, a annoncé que le passeport syrien retrouvé à coté de l'un des terroristes du Stade de France, appartiendrait à un réfugié répondant au nom de Abbdulakbak B., né en septembre 1990 et enregistré sur l’île de Leros (Grèce) en octobre dernier

    - En milieu d'après-midi samedi, 3 personnes ont été interpellées en Belgique, à Molenbeeck, un quartier de Bruxelles où avaient séjourné Ayoub El Khazzan (le terroriste marocain du Thalys Amsterdam-Paris) ainsi que Mehdi Nemmouche (auteur de la fusillade au Musée Juif de Bruxelles) à son retour de Syrie.

    - Parmi les 3 kamikazes qui avaient activé leurs ceintures d’explosifs vendredi soir vers 21h20, 21h30 puis à 21h53 sur le parvis du Stade de France, 2 passeports avaient été rétrouvés aux cotés des corps déchiquetés, un égyptien et un syrien

    - Selon le procureur de Paris, François Molins : "Trois équipes coordonnées" sont responsables des attentats

    - Au moins un des kamikazes qui se sont faits exploser vendredi en Seine-Saint-Denis devant le stade de France détenait un billet pour assister au match de football entre la France et l'Allemagne. Il aurait déclenché ses charges après qu'un stadier ait remarqué sa veste explosive.

    Chronologie des attaques, par le procureur de Paris, François Molins lors de sa conférence de presse portant sur le dernier bilan provisoire :
    - 21h20 : 1ère explosion a lieu à hauteur de la Porte D du Stade de France, faisant deux mors. Le premier corps est celui d'un kamikaze dont le dispositif comportait des boulons. Le second est celui d'un "passant" soufflé par l'explosion.

    - 21h25 : 15 personness attablées au Petit Cambodge et Le Carillon, dans le Xe arrondissement de Paris, sont tuées par des tirs de kalachnikov. Des centaine de douilles ont été retrouvées au sol. Les témoignages évoquent des tireurs arrivés dans une Seat Leon noire. 10 victimes sont dans une urgence absolue.

    - 21h30 : une 2ème explosion a lieu au Stade de France par un kamikaze, selon le même dispositif que précédemment, avec un explosif TATP - "explosif primaire composé de péroxyde d'azote".

    - 21h32 : un véhicule noir de marque Seat, modèle Leon, s'arrête devant le bar A la Bonne Bière, rue du Faubourg du Temple, et au restaurant Cosa Nostra, rue de la Fontaine au Roi, 5 personnes sont tuées. 8 se trouvent ce samedi dans un état d'urgence absolue. Une centaine de douilles sont retrouvées au sol à nouveau.

    - 21h36 : 19 personnes tuées à La Belle Equipe, rue Charonne, toujours par des individus à bord d'une Seat de couleur noire, une centaine de douille retrouvées, 9 personnes se trouvent ce samedi dans un "état d'urgence absolue"

    - 21h40 : un kamikaze se donne la mort au Comptoir Voltaire, boulevard Voltaire, avec un dispositif similaire à ceux du Stade de France, une personne a été grièvement blessée, d'autres personnes blessées, mais plus légèrement

    - 21H40 : trois personnes sortent d'un véhicule Polo de couleur noire devant le Bataclan et pénètrent armées dans la salle

    - 21h53 : un troisième kamikaze se fait exploser aux abords du Stade de France, près du Mc Donalds

    - 00h20 : assaut de la BRI et du Raid au Bataclan, les 3 terroristes sont tués, 89 personnes tuées

    Bilan provisoire à jour au samedi soir :

    - 129 personnes tués et 352 personnes blessées, dont au moins 99 en état d'urgence absolue
    - 7 terroristes sont morts
    - l'enquête a été confiée à la direction centrale de la PJ et à la DGSI

    Liste des victimes
    - Elsa Delplace et sa mère Patricia San Martin (fonctionnaire à la mairie de Sevran) tuées au Bataclan.
    - Djamila Houd, 41 ans, tuée rue de Charonne, selon l'Echo Republicain.
    - Guillame Decherf, 43 ans, écrivait dans Les Inrocks, tué au Bataclan
    - Mathieu Hoche, 38 ans, cameraman à France24, tué au Bataclan
    - Thomas Ayad, 32 ans producteur manager chez Mercury Music Group
    - Marie Mosser, 24 ans, Nancy, selon l'Est Republicain
    - Maxime Bouffard, 26 ans, de la Dordogne (Bataclan)
    - Précilia Correia,
    - Delphine
    - Mathias Dymarski, ingénieur travaux
    - Marie Lausch, étudiante
    - Le propriétaire du Resto Chez Livio
    - Stéphane serveur du Resto Chez Livio
    - Asta Diakite, cousine du footballeur Lassana Diarra
    - Quentin Boulanger, 29 ans, de Reims, (Bataclan)
    - Lola Salines, (Bataclan)
    - Valentin Ribet, 26 ans
    - Anne et Pierre Guyomard
    - Eric Thomé, photographe
    - Cédric Mauduit
    - Mayeul Gaubert, juriste, 30 ans
    - Romain Didier, barman, 33 ans
    - Fabrice Dubois
    - Thierry Hardouin, 41 ans, sous-brigadier, venu dans le quartier Charonne, fêter l'anniversaire de sa fille
    - Christophe, 33 ans, chef d'entreprise Luminol
    - Hugo, 23 ans, étudiant en master à l'université des sciences de Montpellier (Bataclan)

    Parmi les 129 morts et 352 blessés dont la majorité sont des français, plusieurs étrangers ont été tués :

    - Les 2 victimes belges sont : Elif Dogan, Turque et Milko Jozic, Belge, tués au Bataclan

    - Les 2 victimes tunisiennes sont les soeurs Halima et Houda Ben Khalifa Saadi, 34 et 35 ans

    - « Un troisième victime belge, ayant aussi la nationalité française, est à déplorer », a indiqué sur Twitter le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, sans plus de détails. Selon la radio publique RTBF, il s'agit d'un homme.

    - Les 2 victimes chiliennes sont : Patricia San Martin et Luis Felipe Zschoche Valle

    - La victime britanique est : Nick Alexander, 36 ans, de Colchester, travailait au Bataclan

    - L'une des 2 victimes algériennes est le violoniste Didine Sahbi, 29 ans, diplomé du conservatoire d'Alger, étudiant à la sorbonne

    - Au moins deux ressortissants belges, selon le ministère belge des Affaires étrangères.

    - Un Espagnol de 29 ans, Alberto González Garrido, selon les autorités espagnoles. Le jeune Madrilène assistait, selon sa soeur, au concert du Bataclan.

    - Un Portugais de 63 ans qui résidait à Paris et travaillait dans le transport de passagers, selon les autorités portugaises. Il serait mort alors qu'il se trouvait aux abords du Stade de France au nord de Paris.

    - Deux ressortissants roumains, selon le ministère des Affaires étrangères à Bucarest.

    - Un ressortissant britannique, a indiqué le Foreign Office évoquant également des blessés dont le nombre n'est pas précisé.

    - Deux jeunes Tunisiennes, des soeurs qui vivaient l'une à Paris et l'autre au Sénégal, et dont les parents sont installés au Creusot (centre-est) et fêtaient à Paris un anniversaire, selon des sources concordantes.

    - Une Chilienne figure parmi les victimes. "C'est la nièce de notre ambassadeur Ricardo Nunez", a déclaré la sénatrice du Parti socialiste chilien Isabel Allende.

    - Deux Algériens, une femme de 40 ans un homme de 29 ans, ont été tués dans les attentats selon l'agence APS, citant des sources diplomatiques algériennes.

    - Une étudiante américaine en design de 20 ans, de l'université d'Etat de Long Beach, en Californie. Nohemi Gonzalez se trouvait à Paris dans le cadre d'un semestre d'échange universitaire, selon son université.

    - Un Suédois pourrait avoir été tué et un autre blessé selon un porte-parole de la diplomatie suédoise.

    Blessés :

    - Plusieurs Américains se trouvent parmi les blessés, dont le nombre exact n'a pas été précisé. Selon un porte-parole de la diplomatie américaine.

    - Deux Brésiliennes ont été blessées, selon la présidente brésilienne Dilma Rousseff, dont l'une est toujours hospitalisée.

    Les numéros utiles :

    Le 197 pour les témoins
    Le 0800 40 60 05 pour toute information concernant les victimes
    Le 01 40 27 40 27 pour s'enquérir des proches éventuellement hospitalisés

    Liste des disparus
    - Ariane Theiller (Bataclan)
    - Yannick Minvielle, 17 ans (Bataclan)
    - Valeria Solesin, 28, Italienne (Bataclan)
    - Baptiste Chevreau (Bataclan)
    - Yasmine, 22 ans
    - Hugo Aribart, (Bataclan) => retrouvé sain et sauf
    - Sylvain
    - Roman
    - David Perchirin (Bataclan)
    - Maud, (Bataclan)
    - Aurélie Burot => retrouvée à l'hôpital, blessée par balles
    - Amandine Verscheure (Bataclan)
    - Hugo Sarrade (Bataclan)
    - Guillaume B. Decherf, journaliste
    - Precilla Correia (Bataclan)
    - Pierre-Antoine Henry (Bataclan)
    - Thomas Duperron, 30 ans (Bataclan)
    - Juliette Jeammes, 22 ans
    - Antoine Geslin, 15 ans
    - Walid Abdel Razzak => retrouvé à l'hôpital Pampidou, blessé
    - Anna Petard Lieffrig, 24 ans
    - Cedric Ginestou
    - Seraphin Amafela
    - Marion Vautrot
    - Suzon Garrigues
    - Didine Sahbimusia
    - Shaili Haddad
    - Juan Alberto Gonzalez Garrido, 29 ans, Espagnol
    - Rodica Meyer
    - Younes, 25 ans (Bataclan)
    - Mohammed Ouni, 33 ans
    - Elodie Breuil, Concert
    - Wang Yang, 40 ans
    - Joachim, 17 ans (Bataclan)
    - Carolina Prenat
    - Charlotte Meaud, 29 ans
    - Christopher Neuet-Schalter
    - Guillaume Le dramp (La Belle Equipe)
    - François Xavier
    - Nathalie Jardin, concert
    - Amandine Verscheure concert
    - Edouard Cislak, concert
    - Isabelle Merlin, concert
    - Valeria Ayola
    - Carlos Rivera
    - Simon Paulet => retrouvé sain et sauf
    - Sven Alejandro Silva Perugini
    - Stephane Albertini
    - Argentines Eduardo Larrierra et Patricia Borre
    - Anthony Moulinet (Bataclan)
    - Maxime Mayer
    - Thomas Radford
    - Jordan Dubois, 20 ans
    - Lola Ouzounian
    - Antonio Anaclerio, 26 ans, Italien
    - Luis Zschoche
    - Chloe Boissinot (Le Petit Cambodge)
    - Hugo Sarrade (Bataclan)
    - Marion Jouanneau
    - Jawed Benlamaet, 14 ans, Stade de France

    #RechercheParis, pour retrouver des disparus

    Mesures de sécurité et soutiens
    - Plus de cinq millions de personnes ont utilisé le bouton d'urgence mis en place par Facebook lors des attentats, a annoncé le réseau social.

    - Le décret proclamant un deuil de trois jours a été publié au Journal officiel : « Les 15 novembre, 16 novembre et 17 novembre 2015 sont déclarés jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015», peut-on lire dans le décret paru dimanche au JO.

    - Madonna pleure et chante «La vie en rose» en hommage aux victimes

    - Le groupe U2, qui se produit depuis le début de la semaine à l'Accor Hotels Arena (Paris-Bercy), a annoncé l'annulation de son concert de samedi soir. L'équipe avaient rendu hommage aux victimes en déposant des fleurs au Bataclan

    - Les candidats à la primaire démocrate en vue de l'élection présidentielle américaine de 2016 ont observé une minute de silence avant leur débat, en hommage aux victimes des attentats de Paris.

    - Le préfet de police de Paris a pris samedi un arrêté interdisant la vente et le transport des engins d'artifice en Ile-de-France,

    - Un hommage depuis l'espace : L'astronaute Scott Kelly, qui séjoune à bord de la Station spatiale internationale, a tweeté une photo de Paris vue de l'espace avec ce texte : «Choqué et attristé par les attaques terroristes à Paris. Nous sommes avec la France depuis la Station spatiale. Nos pensées vous accompagnent.»

    - Les voyages scolaires annulés jusqu'au 22 novembre, réouverture des écoles lundi et mise en place d'une cellule psychologique, selon le ministère de l'Education

    - La Tour Eiffel n'a pas ouvert samedi et restera fermée "jusqu'à nouvel ordre", a annoncé la société d'exploitation du monument parisien. Le symbole de Paris n'était pas allumé samedi soir, pendant que des monuments des grandes capitales se paraient des couleurs de la France, en hommage aux victimes

    - La ville de Paris a annoncé samedi que les piscines, bibliothèques et autres établissements culturels et sportifs resteront fermés demain dimanche.

    - Le préfet de police de Paris a demandé que les marchés de rue de la capitale ne soient pas rouverts avant jeudi

    - Air France annonce qu’il maintient l’ensemble de ses vols et donnent des consignes aux voyageurs mais invite les passagers d’anticiper leur arrivée à l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle de 3 heures

    - Les compétitions sportives sont suspendues, samedi 14 et dimanche 15 novembre, en Ile-de-France.

    #dondusang, pour sauver des vies
    #PorteOuverte, pour héberger des inconnus

    wbw
    SIWEL 150615 NOV 15


    0 0

    CONTRIBUTION (SIWEL) — Paresse intellectuelle ? Ignorance ? Mépris ? Des politiques français qui parlent à notre place en notre nom ! Que savent-ils de nous si nous sommes croyants ou non croyants ? Ma croyance ou non croyance ne vous regarde pas et je ne fais pas de confusion ni d'amalgame entre la religion et la culture ! Ma langue et ma culture ne sont pas musulmanes mais AMAZIGH / KABYLE ! Extrait de la contribution de Madame Sakina Ait Ahmed

    Qui sème le vent récolte le terrorisme mortifère ! Par Madame Sakina Ait Ahmed
    A FORCE DE COMPROMISSIONS , DE RECULADES DE LA RÉPUBLIQUE SUR SES FONDAMENTAUX" LAÏCITÉ , LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ" : qui sème le vent récolte le terrorisme mortifère

    Toutes les condoléances aux familles éprouvées, d'autant que nous avons tous ressenti ce moment de peur effroyable à propos de nos proches ou amis présents sur Paris au moment de ces lâches attentats.

    Il y a lieu de dénoncer et de condamner les actes de ces extrémistes totalitaires, qui un vendredi 13 novembre de l'année 2015 ont décidé avec une grande lâcheté de mettre fin à des vies innocentes.

    HONTE à ceux qui considèrent que la musique est impie ! Que de partager un moment convivial avec ses proches, ses amis autour d'un verre de vin est impie, que de s'habiller au gré de ses envies est impie, que d'aller au théâtre au cinéma à un concert, dans un stade pour voir un match est impie et qui ce 13 novembre 2015 sont passés à l'acte en fauchant à la fleur de l'âge les vies précieuses de dizaines de jeunes femmes de jeunes hommes françaises et français de toute origine.

    Tant que les gouvernements français ne mesurent pas la gangrène de ce phénomène tous les mots de "déclaration de guerre, de l'état d'urgence (..) ne suffiront pas.

    De tout temps, la grande majorité des immigrés se syndiquaient avec leurs camarades français pour défendre leurs droits, la très grande majorité n’a jamais réclamé de construction de mosquées car comme dans leur pays d'origine ceux qui pratiquent le font en toute discrétion chez eux.

    Ces dernières années, des idéologues islamistes, les pays arabo islamiques fascistes excellent dans un prosélytisme violent pour imposer un monde islamisé et la fin de toute démocratie considérée comme impie.

    Sous un faux prétexte de sortir les "musulmans" du soi disant "islam des caves" en fait pratiqué déjà par une petite minorité d'islamistes radicaux, ils ont fait croire que c'est la revendication de tous les prétendus "musulmans" de France. ils ont imposé la multiplication de mosquées. Comme la majorité des immigrés n'ont jamais rien demandé toutes ces mosquées sont inévitablement tenues par la minorité donc les extrémistes qui les ont revendiquées !
    S'il y avait une réelle revendication de mosquées on l'aurait su ne serait ce que par une fréquentation importante de la mosquée de Paris, or il n'en a rien été puisqu'elle n'a jamais fait le plein.

    Ensuite pour des raisons électoralistes d'achat de voix, la République a reculé sur le principe de la laïcité, du droit de vote des immigrés de l'égalité des droits et des devoirs revendiqués notamment lors des différentes marches revendicatives

    Pour des raisons électoralistes et financières, la République a cédé aux diktats des monarchies islamistes et dictatoriales des pays du golfe arabo islamiques dont tout le monde sait qu'ils sont les idéologues guerriers de l'islamisation globale et les pourvoyeurs de fonds.

    Une institution comme l'ONU donc des Etats qui la composent, malgré les vives critiques de plusieurs organisations non gouvernementales, la Chine, la Russie, Cuba ... l'Arabie Saoudite a été élue le 12 novembre 2013, pour siéger au Conseil des droits de l'homme de l'ONU dont ils assurent la présidence cette année alors que ce pays pratique la charia qui discrimine les femmes, les assassinats atroces pour une simple manifestation d'opposition à leur politique.

    Tant que les pouvoirs français ne prennent pas en compte nos alertes sur l'énorme erreur de nous organiser sous l'égide d'un culte musulman dont les responsables qu'on nous présente régulièrement comme étant "progressiste" alors que tous ont l'art dicté par le coran de la pratique du double langage !

    Tant que les pouvoirs français pratiquent une confusion et une substitution mortifères de l'identité culturelle (la langue, la culture..) par une prétendue identité culturelle islamique que la majorité ne revendique pas, ils participent consciemment à l'ethnocide culturel des jeunes générations issues de l'immigration dont plus de 3 millions de kabyles et de berbères en général et même des autochtones puisque de nombreux jeunes sont de plus en plus embrigadés par ces fascistes!

    PARESSE INTELLECTUELLE ? IGNORANCE ? MEPRIS ? Des politiques français qui parlent à notre place en notre nom ! Que savent-ils de nous si nous sommes croyants ou non croyants ?
    Ma croyance ou non croyance ne vous regarde pas et je ne fais pas de confusion ni d'amalgame entre la religion et la culture !

    Ma langue et ma culture ne sont pas musulmanes mais AMAZIGH/KABYLE !
    Comme pour d'autres africains le Bambara, le Soninké (...) des langues et des cultures millénaires dont la richesse se perd en raison de la rigueur de la religion qui fait table rase de tous les rites de ces cultures d'une richesse immense considérés comme impie remplacés progressivement par un dogme stérilisant

    Une fois encore certains politiques français présentent l'immigration nord africaine ou de pays supposés musulmans y compris les générations issues de l'immigration par l'appellation religieuse: les musulmans!

    Que dirait Messieurs Valls, Mélenchon, Sarkozy, Bayrou (....) et bien d'autres politiques qui abondent dans ce sens si à chaque fois on les présentaient sous l'appellation générale les "chrétiens". Ils s'offusqueront c'est certain!
    Que diraient ces personnes qui se prétendent laïcs si on martelait qu'ils sont de culture chrétienne? Ils s'offusqueront à juste titre !

    Alors pourquoi faire aux autres ce qu'ils ne veulent pas qu'on leur fasse !
    Alors qu'ils diront pour eux mêmes "je suis chrétien" ou "je suis agnostique" ou "athée" mais ils diront les musulmans dans une globalisation méprisante !

    Comme ils ne diront jamais qu'ils sont "de culture chrétienne" ou "les chrétiens" en général car dans leur cas ils prennent soin de ne pas mélanger la religion qui est une croyance un dogme qui édicte des règles contraignantes sur terre et qui théorise pour l'au-delà et la langue et la culture. Après ils s'étonnent que des Daechs des Aqmi des imams rêvent et se donnent les moyens de propagation de leur idéologie mortifère de la violence pour islamiser le monde!
    Est ce que nos alertes nos revendications seront elles enfin entendues !

    Madame Sakina AIT AHMED

    SIWEL 151740 NOV 15


    0 0

    MAROC (SIWEL) - Suite aux attentats qui ont endeuillé la France , l’Assemblée Mondiale Amazighe a adressé une lettre de condoléances au Président de la République Française. Siwel publie ci-après le document dans son intégralité.

    Lettre de condoléances de l'AMA  au peuple français
    Excellence Monsieur François Hollande,
    Président de la République Française


    Au nom des membres de l’Assemblée Mondiale Amazighe et du peuple amazighe, nous tenons à vous exprimer tout notre soutien et toute notre solidarité au grand peuple de France ami face à cette agression barbare inqualifiable que vient de subir en plein cœur de Paris.

    Nous présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes de cet acte ignoble que nous condamnons avec toutes nos forces.

    L’Assemblée Mondiale Amazighe (AMA) saisie cette triste occasion pour dénoncer toutes formes de manipulations et d’amalgames, au nom de la religion ou au nom de toutes idéologies racistes et extrémistes, en rappelant que la vie humaine est sacrée.

    Nous sommes à votre côté et nous vous soutenons dans votre louable combat pour la liberté d’expression universelle et la démocratie.

    Veuillez agréer Excellence Monsieur le Président, l'assurance de ma très haute considération



    Signé : Rachid RAHA
    Président de l’AMA


    0 0

    PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Depuis le temps que ça lui pendait au nez, voilà que maintenant cela s'est concrétisé : Daech est à Paris !!! Les effets d'une idéologie aussi totalitaire que l'islamisme ne peuvent être circonscrits à une ou à quelques régions tout en croyant le reste du monde à l'abri pour la simple raison que sa vocation est hégémonique et que sa prétention est mondiale !... C’est là toute l’étendue de l’erreur, que dis-je de la faute, de ceux qui se croient à l’abri de ce fléau: L’islamisme ne tolère rien d’autre que lui-même ! le monde doit être uniforme et façonné à son image...Ce week-end, pour son plus grand malheur, Paris a hélas croisé le visage hideux de l'islamisme

    Alors ?! Et maintenant que Daech est à Paris . . .
    Avec le carnage qui s’est déroulé ce week-end à Paris, la France va-t-elle enfin comprendre qu’elle se trompe "radicalement" sur l’islamisme, elle qui pense lui échapper en faisant les yeux doux à ses concepteur, ses idéologues, ses exportateurs ?

    Non l’islamisme n'est ni radical ni modéré, il EST tout simplement. Il sait s'adapter et sait être patient quand il n'a pas encore le choix: il est modéré tant qu'il lui est impossible d'être radical... car l'islamisme, c’est d'abord le refus de tout ce qui n'est pas islamique, il veut soumettre le monde entier et chaque peuple, chaque région du monde qui lui est « sacrifiées » ne fait qu’augmenter sa capacité de nuisance… La Francea tors de croire qu'en sacrifiant "l’Afrique du nord ", ou les peuples non arabes du Moyen-orient, l’islamisme sera repus de suffisamment de victimes ! NON, son appétit est sans limite, il est vorace et ne tolère aucun survivant, nulle part !..

    La France va-t-elle continuer à «faire l’autruche» et à « ignorer » que c’est grâce à ses propres alliés que l’islamisme est aussi prospère et meurtrier ? ...Rien que pour ce Daech, personne n'ignore qu’Erdogan est le garant de la bonne santé économique de Daech en lui assurant le commerce du pétrole et la contrebande des pièces archéologiques des sites détruits par les « fous » de Dieu, et revendus par ses « experts » à de riches « clients » …Et Pourtant, la Turquie est l'allié de l'Occident pour combattre Daech

    La France va-t-elle comprendre que les pétrodollars de ses alliés de l’Arabie saoudite et du Qatar ne rachètent pas que les club de foot, comprend-t-elle qu'ils financent surtout les mosquées et les associations religieuses d'Afrique du nord, d'Afrique noir, de France et du monde entier pour y propager leur monstrueuse doctrine, sadique et inhumaine, le wahhabisme, ?

    La France comprend-t-elle enfin que tôt ou tard ,après les Deach, les Aqmi, les Al Qaeda, les Ansar dine, il y a aura forcément, et beaucoup plus qu’elle ne le croit, des Charia Belgium, des chariaFrance, les charia Londres etc., etc., !

    La France va-t-elle enfin comprendre que les régimes arabo-islamistes qu’elle a soutenus et qu’elle continue encore de soutenir dans leurs politiques criminelles d’assimilation arabo-islamique n'emportera pas seulement les peuples sacrifiés mais aussi ceux qui se croient à l'abri d'un tel fléau. Nous autres peuples sacrifiés à l'idéologie mortifère de l'arabo-islamisme sur l'autel des intérêts géostratégiques de la France savons bien qu'il ne peut y avoir de cohabitation pacifique avec l'idéologie arabo-islamique.

    Si le massacre de Charlie Hebdo était prévisible, ces nouveaux massacres étaient tout aussi prévisibles. Tout ce qui pourra encore se passer, demain et après demain, sera encore et toujours prévisibles tant que les idéologues et les tiroir-caisses de l'islamisme sont considérés comme des "alliés" dans la lutte contre l'islamisme et ce qui n'est autre que l'expression de sa mise en application: le terrorisme!!... Entre temps, et tant que nous en serons encore là, on pourra toujours nous dire que l'on combat le terrorisme...

    Alors et maintenant que Daech est à Paris.. on fait quoi ?

    zp,
    SIWEL 161702 NOV 15



    0 0

    CONTRIBUTION (SIWEL) — Tout le monde grand comme petit se souvient de ce qu'a dit la France à propos de la Kabylie, oui la Kabylie et non pas l'Algérie lors de la tragédie qui a eu lieu à Tikejda qui a coûté la vie du ressortissant français Hervé Gourdel, on a dit sur la Kabylie que c'est un fief terroriste et que l'Etat algérien doit prendre des mesures de précaution contre cette (partie de l'Algérie), ce jour là ou on a entendu personne dire "je suis kabyle", les kabyles se sont retrouvés tout seuls face a cette menace terroriste.

    Si la Kabylie est une terre terroriste alors la France l'est aussi
    La France qui se croit protégée de toute menace de ce genre a été prise par pied et s'est trouvée entrain d'affronter le terrorisme islamique sans même savoir d'ou vient la menace, touchée deux fois en moins d'un an, la première pour rappel, les attaques contre le journal Charlie Hebdo le 07 Janvier dernier par les frères Kouachi suivie de l'attentat d'hier Vendredi 13 Novembre.

    "La France est elle une terre terroriste"; peut on la considérer comme tel ? si on suit le raisonnement de ce pays nous dirons que c'est le cas, la France est belle et bien une terre terroriste, il n'y a pas un président passé qui n'a pas subi une attaque sous son gouvernement, prenons exemple du mandat de l'ex président Nicolas Sarkozy et l'affaire Merrah qui a mis toute la France en alerte générale, le gouvernement de Jacques Chirac lui aussi n'a pas été épargné, en deux mois et demi de son élection à la présidence, un attentat sans précédent s'est produit au cœur de la capitale Paris le 25 Juillet 1995, et ce n'est pas tout mais il y a encore pire avec la tentative d'assassinat contre le président en personne lors de la fête nationale du 14 Juillet 2002.

    Nous sommes sur terre, personne n'est à l’abri, ce phénomène menace la terre entière, il n'y a pas de terre terroriste ni terre de paix ou terre sainte, il y a juste le terrorisme et c'est de ce principe que l'humanité doit démarrer et l'affronter si nous voulons que la paix règne sur la planète, mais qui alimente ces troupes armées ? qui les finance ? l'orient ? l'occident ? à quelle fin ? peut importe, ni l'un ni l'autre n'est épargné, nous sommes tous victimes de nos faits et gestes.

    Juba Yazid


    0 0

    TIZI-OUZOU (SIWEL) — Les inspecteurs des écoles primaires des wilayate de Tizi Ouzou et de Bouira, réunis initialement pour prendre part à séminaire régional programmé par leur tutelle (Ministère de l’Education Nationale) pour les journées du 16, 17 et 18 novembre courant à Tizi Ouzou, a été boycotté dès le premier jour.

    Tizi Ouzou-Education / Les inspecteurs du primaire s’insurgent…
    Selon une déclaration qui nous a été transmise et signée par les 72 participants, les inspecteurs de français et d’arabe des deux wilayate, « décident de bouder cette rencontre en guise de protestation contre leur tutelle qui fait la sourde oreille à leurs vieilles revendications » qui se résument ainsi, selon toujours la même déclaration :

    -Reclassement de la catégorie des inspecteurs et sa mise à niveau avec les inspecteurs des autres paliers, notamment ceux du moyen comme cela se faisait avant la réforme de 2008.

    -Application de l’article 117 de l’ordonnance 06-03 du 15 juillet 2006 portant statut général de la fonction publique qui stipule : « Lorsqu'un statut particulier n'a pas prévu de possibilité de promotion d'un fonctionnaire appartenant à un corps à grade unique, il est accordé une bonification indiciaire, selon les modalités fixées par voie réglementaire. » Or, cette bonification n’a jamais été versée.

    -Augmenter la prime et les indemnités kilométriques qui sont non dérisoires (payée 02 DA/ Km aujourd’hui).

    -Prise en compte des indemnités relatives à la responsabilité et sa généralisation à d’autres corps qui en sont exclus.

    - Amélioration des conditions d’accueil lors des séminaires et regroupements nationaux.

    Selon les signataires de cette déclaration, ce mouvement de protestation rejoint celui initié par les inspecteurs de Bordj Bou Arréridj et de Sétif la semaine passée et pour les mêmes motifs. S’achemine-t-on vers un mouvement de protestation nationale ? Tout porte à le croire d’autant plus que les revendications qu’ils brandissent sont les mêmes partout et sont légitimes, soulignent-ils.

    Les inspecteurs déplorent aussi le mauvais accueil qu’il leur est fait dans les tous les séminaires et rencontres auxquels ils sont convoqués et exigent l’amélioration des conditions d’hébergement.

    Pour rappel, les inspecteurs ne sont pas contre le principe de la formation, bien au contraire, cela les aide dans leur mission de formation mais ils déplorent, selon un inspecteur, A.D.AZ, rencontré au niveau de la salle de conférences des œuvres sociales de Tizi Ouzou, « la manque d’égard affiché par les organisateurs et par leurs directions de l’éducation respectives qui font dans l’improvisation la plus totale.

    Il ajoute : « imaginez que nous sommes informés à la dernière minute par téléphone, SVP. Certains de nos collègues n’étaient au courant que ce matin. Ils ont chamboulé entièrement nos programmes, d’autant plus que nous avons beaucoup de titularisations. Il est impossible de faire une programmation même à court terme », regrette-t-il.

    cp/to,
    SIWEL 171048 NOV 15


    0 0

    Le 3ème colloque international organisé, les 15 et 16 novembre 2015 par le département de la langue et de la culture amazighes (DLCA) et du laboratoire de l’enseignement des langues (LAELA) à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, avait pour thème central « Le nom propre : mémoire et identité ». Il est a noter que les universitaires ont très largement déploré la « déformation », la « débaptisation » et le « remplacement « des noms de lieux (amazighs) par des noms étrangers, (essentiellement arabes et/ou français)… ». Les objectifs de telles dépatisations et autre arabisation des noms amazighs ne reflètent qu'une infime partie du négationnisme et de la politique d'assimilation forcée à l'arabo-islamisme, idéologie prédatrice de l'Etat algérien

    Université de Tizi-Ouzou / la mémoire et l’identité de la toponymie en débat …
    Intervenant à l’ouverture du colloque, le vice-recteur chargé de la pédagogie à l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, M. Idir Ahmed Zaid, a souligné que le développement de tamazight ne peut se faire qu’à travers l’acceptation de la profondeur historique: «70% des noms des wilayas(ndlr : départements) du pays sont des noms amazighs. Il s’agit là d’une réaffirmation de notre identité».

    De son côté, pour M. Mohand Akli Haddadou, Pr au DLCA et membre du LAELA, « le nom est l’objet de la représentation », il « évoque la mémoire collective d’un peuple, son histoire et sa civilisation ». Mais selon lui, cette mécanique « n’a pas fonctionné en Algérie » car « depuis 1962, il y a eu adoption des noms étrangers… » et ce dans l’optique de «stopper la vague des noms berbères», a-t-il souligné.

    Mme Tigziri Nora, Pr au DLCA et membre du LAELA de l’université de Tizi-Ouzou, a quant à elle posé les problématiques liés à la géolocalisation des toponymes et l’élaboration des cartes linguistiques, ces derniers nécessitant la collecte très précise des noms propres de chaque localité de Kabylie. Une tâche qui est compliquée par une référence orthographique hétérogène : « On ne peut pas repérer une localité sur une carte sans une orthographe des toponymes exactes : At Yenni i ou Béni Yenni ?», dira Mme. Tigziri tout en ajoutant : «Cette situation nous pose des problèmes dans la conception des logiciels de cartographie numérique, d’où l’impérieuse nécessité d’une transcription normalisée, stable, pour qu’on puisse établir des cartographies précises»

    ma,
    SIWEL 171207 NOV 15


    0 0

    PARIS (SIWEL) - Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Siwel, le Conseil des ministres du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) qui s’est tenu le dimanche 15/11/2015, a tenu à assurer le peuple et le gouvernement français de sa solidarité et de sa disponibilité dans leur lutte contre le danger islamo-terroriste, tout en dénonçant l’Etat algérien qui est le principal géniteur, organisateur et financier de l’islamo-terrorisme en Afrique du Nord, au Sahel et dans le bassin méditerranéen. Siwel publie le communiqué du Conseil des ministres de l'Anavad dans son intégralité :

    Communiqué du Conseil des ministres du Gouvernement provisoire kabyle
    ANAVAḌ AQVAYLI UΣḌIL
    GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
    PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA


    CONSEIL DES MINISTRES

    Un Conseil des Ministres du Gouvernement Provisoire Kabyle s’est tenu le 15/11/2015 pour examiner trois points à l’ordre du jour : les attentats islamo-terroristes en France, la première reconnaissance du droit du peuple kabyle pour son autodétermination à l’ONU, et enfin, la préparation du Troisième Congrès du MAK.

    Avant d’entamer les travaux du Conseil des Ministres, les membres de l’Anavad ont eu une pensée toute fraternelle pour leur collègue et ami M. Lhacene Ziani, hospitalisé depuis une semaine à Montréal pour des problèmes de sang, et dont l’évolution est fort heureusement plutôt rassurante. Il a fait parvenir un message encourageant le gouvernement provisoire kabyle à tout faire pour concrétiser le rêve de liberté de la Kabylie. Pour lui « les vrais rêves sont ceux qui deviennent des projets, un projet est un rêve qui a un calendrier ». Prompt rétablissement au sage de l’Anavad.

    1)- La série d’attentats islamo-terroristes du 13/11/2015 ayant frappé la capitale française est un acte de guerre d’une ampleur inédite en France. L’Anavad partage le deuil du peuple français et celui des proches des victimes. Il assure le peuple et le gouvernement français de sa solidarité et de sa disponibilité dans leur lutte contre le danger islamo-terroriste.

    L’Anavad appelle les familles kabyles où qu’elles se trouvent à protéger leurs enfants contre l’idéologie islamo-terroriste et à rester fidèles à la laïcité qui prévaut depuis, au moins, près d’un millénaire en Kabylie. Même démunie d’Etat et subissant l’Etat voyou d’Alger, la Kabylie garde son identité, sa langue et ses valeurs. Elle deviendra un acteur majeur de la paix et de la stabilité régionale lorsqu’elle accédera à son indépendance.

    Le Gouvernement Provisoire Kabyle dénonce l’Etat algérien qui est le principal géniteur, organisateur et financier de l’islamo-terrorisme en Afrique du Nord, au Sahel et dans le bassin méditerranéen. D’ailleurs, il refuse de participer à la coalition internationale qui livre une guerre sans merci au DAECH. Par ailleurs, les GIA, GSPC, AQMI, ANSAR-DINE et autres branches affiliées dans la région au pseudo « Etat-Islamique » sont le produit d’une école et d’un soutien politique et financier algériens. A ce jour, l’Algérie recrute des terroristes « repentis » pour les enrôler en tant qu’imams avant de les envoyer en Kabylie pour y distiller leur venin. L’appel de l’Anavad à ce que ces nouveaux prêcheurs de la haine du Juif, du Roumi et des femmes, soient chassés par les villageois kabyles a jusqu’ici porté ses fruits.

    L’Anavad considère également que le fait de verser la communauté kabyle vivant en France dans la notion fourre-tout de « musulmans » est une grave erreur des sociologues et des politiques français et qui persiste depuis les temps de la colonisation. Cela a tendance à enfermer injustement dans une catégorie religieuse les Kabyles qui, eux, se définissent avant tout comme Kabyles, républicains, laïques et libres. Ce brouillage des repères identitaires de notre jeunesse préparerait dangereusement les enfants franco-kabyles à basculer demain dans cette idéologie arabo-islamo-terroriste. Pour éviter une telle dérive, il serait bon de donner aux Kabyles les moyens de réhabiliter leurs valeurs ancestrales, profondément humanistes, basées sur le vivre ensemble et le respect de l’altérité.

    2)- Le 27/10/2015, lors de la session du 70ème anniversaire de l’ONU, le Maroc a dénoncé le déni d’existence opposé par l’Algérie au peuple kabyle et demandé que l’Organisation des Nations Unies inscrive à son agenda l’examen du droit du peuple kabyle à son autodétermination.

    Le Conseil des Ministres accueille avec satisfaction cette première mondiale et réitère les remerciements de la Kabylie au Royaume du Maroc. C’est un bond historique qui vient d’être fait. Cette victoire du peuple kabyle est dédiée à toutes celles et tous ceux qui sont tombés pour la liberté et la dignité de chaque Kabyle.

    Le silence imposé aux médias algériens sur cet historique événement est le fait du nouveau triumvirat à la tête du pays, Bouteflika-Gaid-Tartag. Il est l’expression d’un mépris inqualifiable envers les « Algériens » qui sont ainsi infantilisés. A l’ère du multimédia, il est tout simplement ridicule de cacher aux adultes normalement constitués un acte qui de toutes les manières aura tôt ou tard des répercussions sur leur propre avenir.

    3)- L’Anavad a examiné les préparatifs du Troisième Congrès du MAK (Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie). Deux précongrès au sein de la diaspora auront lieu, l’un à Montréal pour l’Amérique du Nord, les 28 et 29/11/2015 et l’autre en France, pour l’Europe, fixé pour le 20/12/2015. Rappelons que le congrès se tiendra en Kabylie le 5 février 2016. L’Anavad devra pourvoir aux frais de cette rencontre qui accueillera l’élite kabyle pour engager la nouvelle étape de la lutte politique de la Kabylie pour son droit à notre autodétermination.

    Un dernier point, relatif à la question du Mzab, a été examiné. L’Anavad réitère son soutien inconditionnel à la cause de la liberté du Mzab et à ses 122 prisonniers politiques dont le Dr Kamel Eddine Fekhar, arbitrairement arrêtés par l’Etat algérien.

    Exil, le 15/11/2015
    Pour l’Anavad, M. Ferhat Mehenni, président


    0 0

    DIASPORA (SIWEL) - Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Siwel, le CMA condamne les attentats de Paris. Ci-après le communiqué dans son intégralité.

    France : Le CMA condamne les attentats de Paris
    De terribles et meurtrières attaques ont été perpétrées à Paris par des terroristes islamistes au cours de
    la soirée du 13 novembre 2015. Cette horrible et lâche agression commise sur des lieux publics avait
    visiblement pour but de terroriser les Français en faisant le maximum de victimes innocentes. L’acte a
    été revendiqué par «l’Etat islamique», un groupe terroriste qui a fait montre de sa capacité
    destructrice notamment au Moyen-Orient.

    Les membres du Congrès Mondial Amazigh (CMA) présentent leurs plus sincères condoléances aux
    familles des victimes et leur expriment leur solidarité et leur sympathie.

    Le CMA constate qu’après les attentats criminels du mois de janvier dernier à Paris, les mesures de
    lutte contre le terrorisme islamiste adoptées par le gouvernement français n’étaient pas à la hauteur du
    défi. Les autorités françaises n’ont pas pris la bonne mesure de l’ampleur de la menace, de la
    détermination des mouvements terroristes islamistes et de leur projet totalitaire et criminel.

    Par ailleurs, en continuant à expliquer, voire même à justifier la montée de l’islamisme par l’analyse
    marxiste, une partie de l’intelligentsia française montre qu’elle n’a toujours pas compris que
    l’islamisme est un projet politique contraire aux valeurs d’égalité, de liberté et au progrès humain. Ce
    faisant, elle empêche la société de faire bloc contre le phénomène islamiste et de se donner les
    moyens de le combattre efficacement. Pendant ce temps, profitant des libertés individuelles et
    collectives, les activistes islamistes continuent de donner libre cours à leur délire haineux et
    obscurantiste au vu et au su et en toute impunité. En France, des «écoles» clandestines « enseignent»
    l’islam radical sans être inquiétées. Toute critique de cette religion est étouffée par la peur d’être
    accusé d’«islamophobie». Pour de petits bénéfices électoraux, des élus locaux tiennent des discours
    communautaristes et font reculer la laicité, particulièrement dans les quartiers populaires.

    Au plan international, pour des intérêts économiques, la France mais aussi d’autres Etats occidentaux,
    entretient d’excellentes relations avec des Etats théocratiques totalitaires (notamment l’Arabie
    Saoudite et le Qatar) qui soutiennent ouvertement les mouvements fondamentalistes islamistes
    internationaux, y compris les mouvements armés. Le gouvernement islamiste Turc soutient le groupe
    Daesh en Irak et en Syrie et bombarde les combattants Kurdes qui sont pourtant les seuls à mener la
    guerre au sol contre Daesh. Et aucun Etat démocratique ne réagit. Nous sommes en pleine hypocrisie
    dont les conséquences sont malheureusement dramatiques.

    Les Amazighs qui sont confrontés aux violences islamistes particulièrement au cours des dernières
    décennies et qui payent chèrement leur résistance à l’araboislamisation forcée, ont à maintes reprises
    alerté l’opinion internationale sur les dangers mortels de cette idéologie mais en vain. Aujourd’hui, la
    France et le monde occidental n’ont pas d’autre choix que de faire preuve de la plus grande fermeté
    aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de leurs frontières. Mais la réponse ne peut être limitée au seul
    aspect sécuritaire. La France devra faire sa révolution culturelle et politique aussi bien au niveau de
    l’Etat que de la société afin de faire face ensemble, au projet islamiste.

    Paris, le 15/11/2015
    Le Bureau du CMA.


    0 0

    PARIS (SIWEL) — Les informations transmises par le renseignement marocain auraient servi de base à l'assaut lancé par les forces de police françaises contre un appartement du centre de Saint-Denis. La cible de cette opération était Abdelhamid Abaaoud, qui possède la double nationalité belge et marocaine.

    Saint-Denis : Les terroristes localisés grâce au renseignement marocain
    Ce sont les services de renseignement marocains qui sont à l'origine de la localisation des terroristes visés par l'intervention de la police française ce mercredi matin à Saint-Denis, au nord de Paris, indique "de source sûre; le média d'information en ligne marocain Le360.

    Des officiers des services de renseignement marocains se sont rendus à Paris et à Bruxelles au lendemain des attentats de Paris, à la demande des autorités françaises et belges, pour les aider dans les investigations en cours, toujours selon Le360.

    « Ce n'est que le 16 novembre dernier, postérieurement aux attentats de Paris, qu'un service de renseignement d'un pays hors d'Europe nous a signalé avoir eu connaissance de sa présence en Grèce », a précisé ce jeudi le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, avant d’ajouter : «Un service de renseignements hors Europe qui nous a suggéré qu’il pouvait se trouver en France ».

    wbw 191409 NOV 15
    SIWEL


    0 0

    USA (SIWEL) - l'Association d'amitié Kabylie-Amerique (A.K.F.U) organise un GALA le samedi 21 novembre de 20h à minuit. Le gala sera animé par plusieurs chanteurs dont : Moh Allileche Kamel Zennia Amar Idjoui The Queens norbert band Amércaine music Le gala sera accompagné d'un Récital poétique et beaucoup de surprises.

    Association d'amitié Kabylie-Amérique (A.K.F.U)  organise Tameghra (GALA)  lesamedi 21 novembre
    CELEBRATION DU SUCCÈS DU LEVER DU DRAPEAU KABYLE A L'ONU
    AVEC UNE SOIRÉE GALLA "TAMAGHRA" À MANHATTAN LE 21 NOV 2015
    AVEC LA PARTICIPATION DE PLUSIEURS CHANTEURS KABYLES ET INTERNATIONAUX
    ET COUSCOUS ROYAL
    VIVE LA KABYLIE LIBRE ET INDÉPENDANTE

    LEVEE DE FOND POUR LA COORDINATION NEW YORK


    0 0

    AMECRAS (Tamurt) – La localité d' Amecṛas à Boghni (Tizi-Ouzou) est sous le choc après la découverte hier soir vers 16h, du corps sans vie du gardien d’une station de pompage des eaux potables. La victime répondant aux initiales de A. Rachid est âgée de 35 ans.

    Un homme tué à  Amecṛas (Mechtras)
    Au moment de sa découverte, la victime avait entre les mains un fusil de chasse, avons-nous appris de sources locales. A. Rachid avait sa mâchoire criblée de balles. Après la découverte de la victime, les services de sécurité algériens accompagnés des éléments de protection civile se sont rendus sur les lieux et transféré son corps sans vie vers l’hôpital de Boghni. Une enquête est ouverte.

    Source: Tamurt


    0 0

    TIZI-OUZOU (SIWEL) – À travers des affiches placardées au chef-lieu de Tizi-Ouzou le collectif d’appui à la microentreprise ANSEJ-CNAC-ANGEM (CAM) annonce une marche escargot le 22 novembre prochain. La manifestation commencera de Oued Aissi vers Tadamait, en passant par l’autoroute (RN12).

    Tizi-Ouzou : Les promoteurs ANSEJ, CNAC et ANGEM marcheront le 22 novembre
    Dans son communiqué ce collectif dénonce « les conséquences désastreuses de la politique d’austérité menée par le gouvernement algérien contre des centaines de milliers de promoteurs en difficulté, et réclame « l’arrêt immédiat des poursuites judiciaires contre les promoteurs en difficulté et leur attribuer une période de différé, prolongation des délais de remboursement et suppression des taux d’intérêt ainsi que les pénalités, instauration d’un environnement favorable au travail, exonération totale d’impôts et accès au foncier ».

    La CAM « annonce avoir réuni les délégués de 67 communes de Tizi-Ouzou le 13 novembre à Azazga, où il a été décidé d’organiser une marche escargot de Oued Aissi jusqu’à Tadmait via l’autoroute, le 22 novembre prochain », et ce afin d’avertir les autorités algériennes sur les difficultés que vivent les promoteurs et menace de recourir à d’autres manifestations de rue si leurs doléances ne sont pas prises en charge.


    0 0

    VGAYET (SIWEL) – Il y avait du monde, dans la matinée du mercredi, devant le siège de la wilaya de Vgayet. Ils étaient plusieurs dizaines à avoir répondu présentes au sit-in organisé, à l’appel du syndicat du personnel de l’administration publique, pour exiger la prise en charge de leur plate-forme de revendications. Celui-ci a eu lieu après une marche qui s’est ébranlée à partir de la maison de culture Taos Amrouche jusqu’au lieu du rassemblement.

    Les mairies de Vgayet paralysées pendant trois jours
    La titularisation des contractuels, l’unification des primes et des indemnités pour avoir des salaires décents et, surtout, la refonte du statut de la fonction publique sont, apparemment, les principales revendications des protestataires, à en juger par les écriteaux des banderoles brandies par les travailleurs de la quarantaine de municipalités représentées.

    Ces employés du secteur des collectivités locales demandent, tout simplement, une revalorisation de leurs salaires à travers une augmentation des différentes primes notamment celle relative à l’allocation familiale, à la femme au foyer et de l’indemnité des agents de l’État civil. Pour être plus clairs, ils demandent l’abrogation de l’article 87 bis qui inclut toutes les indemnités dans le salaire de base, faisant des primes des éléments de salaire à imposer.

    Dans leurs différentes interventions, les syndicalistes ont rappelé la promesse du gouvernement d’Alger de fixer le salaire minimum à 18.000 dinars par mois alors qu’il subsiste des employés municipaux qui ne perçoivent que 14 à 16.000 dinars par mois.

    Avant d’organiser cette marche suivie d’un sit-in, les travailleurs des communes ont organisé, au préalable, trois journées de grève qui se sont soldées par des retards pour les candidats libres au baccalauréat qui doivent déposer leurs dossiers avant le 18 novembre, dépourvus de quelques documents administratifs, et aux citoyens, dans leur ensemble, qui se sont retrouvés avec leurs ordures ménagères abandonnées devant leurs maisons trois journées durant.

    Source: Tamurt


    0 0

    QUEBEC (SIWEL) - Amitié Québec-Kabylie (AQK), est une association à but non lucratif fondée par des Kabyles. AQK œuvre pour la promotion des valeurs humanistes et pour rapprocher les peuples et les cultures. AQK avait organisé le 14 novembre passé, à Laval (*) (au collège Letendre) un spectacle intitulé Le réveil des identités.

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.
    Il est à signaler que le spectacle avait débuté par une minute de silence observée à la mémoire des victimes des actes barbares ayant visé la ville de Pris la veille.

    Ce spectacle avait réuni trois cultures : Celle du Québec, à travers deux artistes, Lyne Cadieux accompagnée de Mourad Itim et Olivier Fafard.

    La culture autochtone, et c’est là une première, pour tous ! À travers le conseil traditionnel Mohawk.

    Et bien sûr la culture kabyle, représentée par Tafsut, Hakim Kaci et le poète dramaturge Karim Akouche.

    Ce dernier avait déclamé deux poèmes de son cru : Je désobéirai à tout et L’Afrique doit retrouver son nord.

    Tous ces artistes se sont succédé pour apporter des couleurs et des sonorités de ces trois terroirs.

    Le top du spectacle fût la prestation for appréciée du Conseil traditionnel Mohawk.

    Ce groupe avait interprété, en associant le public !, une pièce théâtrale pour revisiter la première rencontre des pionniers venus d’Europe avec les autochtones des Amériques et le choc des valeurs qui s’en est suivi.

    Le Conseil traditionnel Mohawk avait si bien intégré le public dans cette mise en scène et si bien fait passé le message que le public a longuement ovationné cette si belle prestation.

    En l’espace d’une soirée, à Laval, québécois, autochtones et kabyles, réunis, unis et en symbiose semblaient dire aux hordes barbares qui avaient ensanglanté Paris : Non à la haine, oui à l’Humanité.

    (*) Grande ville située au nord de Montréal. www.laval.ca

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.

    Une première à Laval !   Kabyles, autochtones Mohawk et québécois réunis dans un même spectacle coloré, festif et amical.


    0 0

    AQVIL-YATAFEN (SIWEL) - La structuration d’un mouvement politique est un travail permanent. C’est dans cette optique que le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie ( MAK ) poursuit son implantation en installant de nouvelles sections. Aujourd’hui, la coordination d’Akbil, en collaboration avec le conseil régional de Tizi Ouzou-Boumerdes à sa tête son président Mekdam Mehana, ont organisé une caravane organique dans le but de poursuivre la structuration du mouvement qui enregistre de plus en plus d’adhésions.

    MAK / Yatafen-Aqvil: Plusieurs sections installées ce vendredi
    Les villages visités par la caravane du MAK ont été successivement At Sâada (Commune de Yatafen) , At-Waâvan, At-Mislayen et At-Hamsi (commune d’Akbil).

    Le MAK vient de se renforcer avec l’installation de 4 nouvelles sections à la veille de la tenue de son 3ème congrès. Cette dynamique organique nous renseigne sur la bonne santé politique de ce mouvement qui ne cesse d’avancer sur la voie de la libération de la Kabylie.

    Pour rappel, à l’occasion de la célébration du 14ème anniversaire de la création du MAK, les sections sus-citées et la section d'At Waggur ont organisé une caravane politique dédiée au lever historique du drapeau national kabyle.

    MAK / Yatafen-Aqvil: Plusieurs sections installées ce vendredi

    MAK / Yatafen-Aqvil: Plusieurs sections installées ce vendredi


    0 0

    TIZI N BERBER (SIWEL) - La coordination MAK de Tizi n Berber organise une conférence-débat au village de Tazrort le 27 novembre 2015 à 15h. Cette conférence qui entre dans le cadre de la conscientisation des citoyennes et citoyens kabyle sera animée par des membres de la direction du MAK. Thème: La Kabylie face à son destin. Soyons nombreuses et nombreux.

    Tizi n Berber: Le MAK organise une conférence-débat à Tazrort le 27 novembre à 15h


    0 0

    KABYLIE (SIWEL) - Ahmed Ouyahia a récidivé en s’attaquant une nouvelle fois au MAK qu’il accuse de servir les intérêts du Maroc et d’Israël. Siwel publie ci-après la réaction du président du MAK, Bouaziz Ait Chebib.

    Bouaziz Ait Chebib :
    Ouyahia reste traître et mourra comme tel .

    Les avancées enregistrées par la diplomatie kabyle à l’extérieur conjuguées avec le dynamisme du MAK à l’intérieur manifesté par un grand élan de sympathie et d’adhésion au mouvement, fait trembler les décideurs algériens qui sont aux abois !!!

    Pour endiguer cette déferlante, l’Algérie officielle a lâché une fois de plus son kabyle de service dont le rôle a toujours été de servir de valet à l’Etat colonial algérien.

    Il n'est pas dans nos habitudes d'accorder de l'importance aux sornettes de ce personnage qui s'est merveilleusement défini en déclarant : "un traître reste traître et mourra comme tel".

    De nos jours, quiconque espérant avoir les grâces du régime colonial d'Alger, à la tête duquel trône S. Bouteflika, accuse notre mouvement de tous les maux. C'est dans ce sens qu'Ouyahia s'est attaqué au MAK.

    En accusant le MAK de servir les intérêts du Maroc et d'Israël il fait toujours preuve d'une cécité politique dont il n'arrive pas à se départir. Lâché par tous et n'ayant même pas la légitimité de parler au nom de ce rassemblement de reddition dont il usurpe les fonctions de porte-parole, c'est lui qui n'a d'existence que celle que lui accordent les médias qui le manipulent. Toutefois, nous ne laisserons pas passer ce grossier mensonge sans lui répondre.

    Le MAK ne sert que les intérêts moraux et matériels du peuple kabyle allant dans le sens de la libération de la Kabylie. Ni la répression, ni quelques poudres aux yeux que ce soit, encore moins les menaces ou les entourloupes ne pourront arrêter la marche historique de la Kabylie vers le recouvrement de sa souveraineté.

    Kabylie , le 22 novembre 2015

    Bouaziz Ait Chebib, Président du MAK


older | 1 | .... | 10 | 11 | (Page 12) | 13 | 14 | .... | 120 | newer