Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

Siwel : Agence kabyle d'information

older | 1 | .... | 77 | 78 | (Page 79) | 80 | 81 | .... | 120 | newer

    0 0

    EXIL (SIWEL) — Le militant de la cause kabyle, Lmulud At Caεvan (Mouloud Merhab), ancien ministre du Dialogue et de la Médiation avec la société civile au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil, vient de perdre son frère samedi 27 août des suites d'une maladie qu'il combattait courageusement depuis deux ans. La levée du corps aura lieu ce mardi 30 août à 10h à la morgue du Centre hospitalier Victor Dupouy(*) d'Argenteuil

    Condoléances à Lmulud At Caεvan suite au décès de son frère
    Membre fondateur de la fameuse Association des Taxis Kabyles de Paris, en soutien au peuple kabyle lors des événements tragiques du Printemps noir de 2001, Lmulud At Caεvan avait notamment organisé des convois entre Paris et le Parlement européen à Strasbourg, entre Paris et Bruxelles (Conseil et Commission européens) et entre Paris et Genève (Siège de l'ONU).

    En cette douloureuse circonstance, la famille militante kabyle lui présente à lui et à toute sa famille ses sincères condoléances.

    wbw
    SIWEL 2901757 AOU 16

    (*) Le Centre hospitalier Victor Dupouy est situé au 69 rue du Lieutenant colonel Pruhon, 95107 Argenteuil


    0 0

    ALGER (SIWEL) — Alors qu'actuellement, seul le mouvement palestinien rival du Hamas, le Fatah, dispose de locaux dans la capitale algérienne. Mais lors d'une interview ce lundi à la télévision algérienne, un haut responsable de l'organisation terroriste palestinienne, Moussa Abu Marzouk a indiqué que le bureau du Hamas était déjà opérationnel et avait reçu l'approbation des autorités algériennes, selon le site d'information israélien NRG.

    Le Hamas palestinien ouvrira un bureau à Alger
    L'un des leaders de l'organisation gazaouie, Abou Al-Bara, sera en charge de représenter le mouvement auprès des autorités algériennes, indiquent plusieurs sources dont la chaîne d'info en continu i24news.tv

    Le Hamas qui refuse de reconnaître l'Etat d'Israël, est sur la liste noire des organisations terroristes maintenue à jour par l'Union européenne, les Etats-Unis, le Canada, Israel et l'Australie.

    avec nrg/i24news.tv
    SIWEL 292259 AOU 16


    0 0

    TIZI WEZZU (SIWEL) — Transportant un lot d'ouvrages traitant de l'Histoire de la Kabylie et des droits de l'Homme, Latamen Merabet et Rabah Ilourmane, membres de l'association culturelle "Tara" du village historique de Tizit ont été interpellés à la sortie de Tizi Wezzu par la police coloniale algérienne avant d'être transférés au commissariat pour y subir plus de huit heures d'interrogatoire.

    Délit de savoir et du désir connaissance : Deux militants associatifs kabyles interpellés par la police algérienne
    Leur seul crime est d'avoir transporté du matériel informatique et un lot de livres achetés grâce à des dons effectués par des citoyens kabyles.

    Ce qui dérangeait les policiers algériens c'est le thème dominant de ce lot de livres d'auteurs kabyles tels Mouloud Mammeri, Kateb Yacine... d'autres en Tamazight et sur tamazight ainsi que des textes de l'ONU sur les droits humains, car pour ces représentants des services coloniaux, cela servira à promouvoir le souverainisme kabyle.

    Ce traitement de choix réservé aux seuls Kabyles souverainistes qui luttent pour sauver, sauvegarder leur identité, leur culture, leur langue et leur Histoire multi-millénaire... est en opposition flagrante à celui réservé aux Arabo-islamistes, car dans ce cas, c'est carrément les services de gendarmerie algérienne qui distribuent les livres du Coran aux automobilistes en plein milieu d'un barrage autoroutier...

    Délit de savoir et du désir connaissance : Deux militants associatifs kabyles interpellés par la police algérienne
    cbd/wbw
    SIWEL 301810 AOU 16


    0 0

    PARIS (SIWEL) — Le Gouvernement provisoire kabyle en exil, par la voix de Mme Sakina Ait Ahmed, ministre de la Langue et de la Culture kabyles, présente ses condoléances à la famille Farès suite au décès mardi matin à Paris, de l'écrivain et poète kabyle, Nabile Farès, à l'âge de 76 ans. Ci-après, le communiqué de l'Anavad :

    Décès de Nabile Farès : Condoléances de l'Anavad
    C'est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition, ce matin de M. Nabil Fares, un écrivain de talent, un intellectuel et un observateur atypique qui n'a cessé de s'interroger sur des sujets divers notamment en rapport avec l'Algérie pré et post indépendante.

    Il est aussi connu pour ses critiques du nationalisme aveugle qui sévit en Algérie et qui a engendré plusieurs épisodes tragiques, que ce soit durant la décennie islamiste ou lors des mouvements revendicatifs en Kabylie, qui ont été réprimé dans le sang par le pouvoir algérien.

    Il était le fils de Σebderaḥman Farès, natif d'Aqvu en Kabylie et membre de la Fédération de France. Libéré de la prison de Fresnes lors des Accords d'Evian, en désaccord avec la politique autoritaire de Ben Bella, comme d'autres personnalités de sa trempe, il s'est retiré de la vie politique en 1964.

    Les épisodes de son enfance à sa disparition ont profondément marqué et influencé,le cheminement intellectuel de Nabile Farès. Non seulement il a obtenu un Doctorat en Sociologie, sous la direction de Germaine Tillion ,il a aussi exercé en tant que psychanalyste à l'hôpital La fontaine de Saint Denis , tout en menant un séminaire de recherche et d'enseignement à l'Université Catholique d'Angers, après Tobie Nathan sur le thème de la psychanalyse et anthropologie culturelle.

    A l'heure des orientations, des perditions politiciennes françaises qui sont incapables de distinguer entre ce qui relève du domaine du religieux et du culturel c'est des voix fortes et expérimentées de personnalités comme Monsieur Farès qui hélas n'est plus, et tous ceux qui se sont engagés dans ce domaine dont on a vraiment besoin pour sortir de ce trou sans fin.

    Monsieur Nabile Farès lègue à la postérité plusieurs œuvres littéraires dont « Yahia pas de chance » son premier livre, traduit en Kabyle par Remdane Achab, Le chant d'Akli, La mémoire de l'absent, l'exil au féminin, et de nombreuses pièces de théâtres.

    Au nom du Gouvernement Provisoire kabyle en exil (Anavad), je présente mes sincères condoléances à sa famille du défunt.

    Madame Sakina Ait Ahmed
    Ministre de la Langue et de la Culture kabyles
    Gouvernement provisoire kabyle en exil

    SIWEL 301835 AOU 16


    0 0

    KABYLIE (SIWEL) — Le Groupe de Patriotes de Kabylie a fait parvenir mardi soir à Siwel un communiqué dans laquelle il dénoncent les récentes déclarations wahabistes du président du groupe parlementaire du FFS à l'Assemblée algérienne et ennemi juré des souverainistes kabyles :

    Guerre fratricide : Tufeg ţnefxa di ţnasif
    Dans une vidéo mise en ligne par le chef du groupe parlementaire du FFS (Front des Forces Socialites, ,ndlr), un certain Chafa Bouaïche et qui a accepté vénalement depuis déjà un certain temps d’être le pourfendeur attitré du MAK (Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie, ndlr), s’en prend pernicieusement à un cadre du RCD (Rassemblement pour la Culture et la Démocratie, ndlr) qui a candidaté dernièrement aux Sénatoriales à Tizi Ouzou.

    La vidéo en question est une laborieuse prestation de Bouaïche devant un auditoire restreint mais qui a eu lieu en Kabylie même. Ce qui est pire !

    Le perfide Bouaïche a dit : « dans 10 ans, ceux qui s’adonnent au haram seront aux commandes du pays. Explicitement, il ajoute que ce sont ceux qui vendent des vins et spiritueux qui seront aux commandes dans 10 ou 20 ans ».

    Un tel langage, résolument islamiste intégriste, proféré par le chef du groupe parlementaire du FFS d’une Assemblée algérienne prétendument nationale vise directement M. Hamid Aït Saïd du RCD qui a postulé aux dernières Sénatoriales.

    Jusqu’ici, les patriotes kabyles considèrent M. Hamid Aït Saïd comme un frère et un potentiel défenseur de la Kabylie de ses ancêtres et de sa civilisation.

    Quant à Chafa Bouaïche qui a déjà pris fait et cause au wahabisme, qu’il sache qu’il nous trouvera devant lui et que le jour est proche où sa propre famille lui demandera des comptes à la manière kabyle qu’il semble tant mépriser.

    Ass 30/08/2016

    Le Groupe de Patriotes de Kabylie

    SIWEL 302AOU 16


    0 0

    KABYLIE (SIWEL) — Une règle de bienséance et de respect est de servir un peuple dans sa langue. En Kabylie, le peuple kabyle parle et pratique sa langue ancestrale, le kabyle mais l’état colonial algérien et ses relais-rouages le forcent à être servi en langue arabe. L’administration coloniale algérienne use de tous ses rouages pour enfoncer la langue arabe dans la gorge de tout kabyle qui se présente devant ses services ou qui se fait interpeller par ses représentants : Policiers, juges, militaires etc. À cela s’ajoute hélas celle de deux organisations politiques qu’on pensait de ‘’chez nous" !

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit
    Depuis, plusieurs années, les annonces et les affiches de ces deux partis nés kabyles et qui tentent de devenir algériens sont porteuses d’un message subliminal offensant le peuple kabyle.

    Une violence inouïe est faite à Tamazight en tant que langue, identité, culture … et au combat qu’on mené des générations de Kabyles et la quasi-totalité de leur propre militants et militantes pour la survie de celle-ci.

    Une constance et une constante dans la conception de toutes ces affiches, quelles soient du FFS ou celles du RCD :

    Les faits observés :
    - La première ligne, en haut, en première position, est en langue arabe.

    Quel message subliminal veut-on faire passer là ?

    Par quelle gymnastique la langue maternelle du général Oqba trône première, et avec tant d’arrogance constitutionnelle et étatique, en place et lieu de celle Du Roi et Père fondateur des États Amazighs Masnsen ?

    Sommes-nous les dignes héritières et héritiers de ce Roi ? Ou veut-on faire de nous le butin des razzias de ce général venu d’Orient ?

    Ni l’histoire de cette terre, ni même l’ordre alphabétique ne donne à la langue arabe cette position première.

    Seule la constitution coloniale algérienne le lui confère. Ces deux partis appliquent t-ils donc cette constitution inique à la … lettre !?

    Ces deux organisations politiques ne se gênent pas du tout de ce fait qui est loin d’être un détail.

    En politique, dans le détail se retrouve le concentré et l’essentiel du message !

    Comme une image vaut mille mots et … mille maux dans ce cas, nous laissons le lecteur parcourir ces quelques extraits en images.

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit

    Le politiquement incorrect des partis kabyles en Algérie. Ou la communication subliminale offensante pour Taqvaylit
    Le RCD après avoir diabolisé le drapeau fédéral à Tizi-ouzou et voyant le peuple kabyle voter librement et sereinement pour se doter d’un drapeau national, fait unique à l’échelle mondiale, se révise légèrement et exhibe le drapeau … fédéral Amazigh à Alger.

    Le ferait-il à Annaba ? Fera t-il l’effort de réserver une place au drapeau national kabyle lors de ses activités en Kabylie ? Wait and see …

    Ami(e)s, et des fois aussi compagnons de lutte encore inscrits au FFS et au RCD, sachez que la Kabylie de 2016 n’est plus en marche en quête d’une place humiliante et timide dans les ruines algériennes quelles soient parlementaires, régionales, présidentielles ou autre ...

    Un groupe de citoyennes et citoyens de Kabylie. Kabylie, le 30 août 2016

    SIWEL, 311012 AOU 16


    0 0

    KABYLIE (SIWEL) — Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, la direction du Mouvement souverainiste nous apprend que "dans le cadre du parachèvement du staff du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, le président du Mouvement, Mas Bouaziz Ait-Chebib, a procédé à la nomination de Mas Youcef Guedache en tant que président du Conseil des sages".

    MAK / Nomination d’un responsable du Conseil des sages
    Le communiqué signé du président du MAK, Mass Bouaziz Ait-Chebib précise :

    "La discipline, le respect du code de conduite du Mouvement, des principes kabyles et des valeurs universelles sont les garants de la crédibilité et de la force du MAK.

    Youcef Guedache a été nommé en vertu de son sérieux, de la discipline et du sens du devoir dont il a fait preuve en toutes circonstances.

    Cette nomination d’un jeune militant à la tête du Conseil des sages entre dans le cadre de la mise en valeur de la jeunesse kabyle, engagée et responsable, celle-ci constituant l’écrasante majorité de la base militante de notre mouvement souverainiste."

    Bouaziz Ait-Chebib,
    Président du MAK,

    Kabylie, le 30 Août 2016


    SIWEL 311120 AOU 16



    0 0

    MONTRÉAL (SIWEL) - C’est ce samedi 03 septembre 2016 que sera donné le coup d’envoi du Projet de Parlement Kabyle par la délégation présidée par Mass Lhacene Ziani, l’initiateur de ce même projet, en présence de Mass Ferhat Mehenni Président du Gouvernement Provisoire Kabyle, à la salle mythique ‘’la Saint-Jean-Baptiste, SSJB’’ à Montréal.

    LANCEMENT DU PROJET PARLEMENT KABYLE.
    La Délégation sera représentée par des membres de la communauté Kabyle qui viendront d’un peu partout de la Belle Province et des États-Unis. Ils auront pour mission historique, le lancement du Projet Parlement Kabyle.
    Les travaux débuteront en matinée entre les membres de la délégation en séance fermée afin de poser les derniers gestes. Ils continueront en après-midi avec le grand public qui découvrira, certainement, les différentes facettes de ce projet. Un débat est prévu dans le programme.
    Nous vous tiendrons au courant des développement de cette action tout au long de la semaine.
    NJ
    SIWEL 311343 AOU 16


    0 0

    ALGER (SIWEL) — S’apprêtant à prendre l’avion pour Marseille, le comédien Amar Nait Sid plus connu sous le nom de Amar Colombo a été interpellé par la police coloniale algérienne à l’aéroport international d’Alger, son passeport lui ayant été confisqué durant plus de trois heures

    Le comédien Amar Colombo interpellé à l'aéroport d'Alger
    C'est sa soeur, Masa Kamira Nait Sid, Présidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA), elle-même ayant subi le même traitement en février dernier, qui a donné l'alerte, indiquant que son frère n'a pu prendre son vol prévu à 17h45 à destination de Marseille, sous motif de "contrôle de nom".

    Après trois longues heures d'attente, on lui a juste dit qu'il y'avait une "erreur de nom.
    Il a pu embarquer à bord du vol de 21h30.

    Mercredi dernier, c'était Mas Ali At Ferhat, le chanteur engagé du célèbre groupe Ideflawen, devant se rendant à Montréal pour un hommage à Mas Lhasen Uziyan, qui a été retenu par la police algérienne des frontières...

    Ces interpellations rentrent dans le cadre de la campagne d'intimidation non seulement des militants du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) qui subissent un harcèlement permanent mais aussi de toute personne en lien, de près ou de loin, avec la Cause souverainiste kabyle.

    nbb/wbw
    SIWEL 312357 AOU 16


    0 0

    PARIS (SIWEL) — La ministre de la Langue et de la Culture kabyles au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Masa Sakina Ait Ahmed, interpelle le Gouvernement français, dans un communiqué parvenu jeudi à SIWEL, sur la question de l'enseignement de la langue arabe dispensé dès le cycle primaire et dont feraient les frais les enfants Kabyles dont la langue maternelle est le kabyle, en l'exhortant à "ne pas plier devant les pressions des arabo-islamistes soutenus et financés par les dictatures religieuses du Moyen Orient".

    Enseignement de la langue arabe au détriment du kabyle en France : Le Gouvernement kabyle saisit le Gouvernement français
    A L'aune de cette rentrée scolaire, je commence par souhaiter une excellente rentrée aux élèves et aux enseignants qu'ils soient kabyles originaires du pays kabyle ou d'ailleurs.

    L'enseignement de l'arabe n'étant pas obligatoire, j'invite les parents kabyles à mesurer les effets néfastes sur leurs enfants auxquels on va substituer à leur véritable langue maternelle, une langue étrangère, l'arabe qu'on fera passer pour leur langue maternelle. Donc à RESISTER et à ne pas inscrire leurs jeunes enfants en cours d'arabe et à revendiquer l'enseignement de leur véritable langue maternelle TAQVAYLIT (la langue kabyle, ndlr).

    J'ai déjà exprimé mon opposition à ce projet pour des raisons bien claires et légitimes. Déjà lors de la mise en oeuvre de L'Elco à l'issue de l'accord franco-algérien de 1981, alors que plus de deux millions de kabyles vivent en France, seul l'arabe était enseigné en complément des programmes communs, par des professeurs envoyés et rémunérés par le pays d'origine, l'Algérie

    Aujourd'hui, Madame Vallaud-Belkacem a pour projet de redonner un nouveau souffle à l'enseignement de l'arabe par l'intégration des enseignants d'arabe dans le cursus de l'éducation national, ce qui aura pour effet d'amplifier l'arabisation des enfants kabyles (…)

    Par ailleurs, il y a lieu de s'interroger : De quel registre linguistique s'agit-il ? De l'arabe littéral du moyen orient inconnu en Afrique du nord, donc l'enseignement d'une langue squelettique sans aucun soubassement culturel : contes, proverbes, énigmes, mythes (...) et de la culture religieuse rétrograde et discriminatoire l'égard des femmes des pays du Moyen Orient ?

    Madame Vallaud Belkacem a déclaré qu'elle était fière de promouvoir l'enseignement de l'arabe. En tant que Kabyles et en tant qu'amaziɣ d'Afrique du nord, nous sommes très FIERS de notre langue et de notre culture millénaires, léguées par nos ancêtres, Massinissa, Jugurtha , Dihya, Aksil (…) Nous tenons à promouvoir pour l'éternité notre littérature d'une richesse incomparable, qui fait l'objet d'une production livresque faramineuse ; des études en linguistique, tant sur le système de transcription que les ouvrages de grammaire de grande qualité, en application des descriptions et des théories de la linguistique moderne.

    Nous exhortons le Gouvernement français à ne pas plier devant les pressions et les exigences des assassins, des égorgeurs et des poseurs de bombes des islamistes soutenus et financés par les dictatures religieuses du Moyen Orient.

    Madame Sakina AIT AHMED
    Ministre de la Langue et de la Culture kabyles
    Gouvernement provisoire kabyle en exil

    SIWEL 010058 SEP 16


    0 0

    MONTRÉAL (SIWEL) - Dans un communiqué parvenu ce jeudi matin à notre rédaction, le Gouvernement provisoire kabyle en condamne l'arrestation arbitraire dont est victime le citoyen Chrétien kabyle Mass Slimane Boufafs pour ses convictions purement religieuses et denonce le climat d'inquisition que le pouvoir criminel d'alger tente d'imposer à la Kabylie.

    Communiqué de l'Anavad suite à l'emprisonnement du chrétien kabyle Slimane Bouhafs par les autorités algériennes
    Suite à la sentence d'emprisonnement à la peine maximale de cinq ans assortie d'une amende maximale obéissant à la justice aveugle du pouvoir d’Alger, Slimane Bouhafs Chrétien Kabyle de la région des At-wertilan près de Setif, militant de la cause souverainiste Kabyle et Président de la coordination Saint Augustin croupit dans les geôles coloniales algériennes depuis un mois en faisant de surcroit abstraction de la fragilité de sa santé.

    Le Gouvernement Provisoire Kabyle ne ménagera aucun effort pour venir en aide à ce militant et appelle la diaspora à se solidariser en prenant des mesures concrètes pour exiger sa libération immédiate.

    L'Anavad est, cependant, conscient des manœuvres diaboliques de provocation – intimidations et arrestations arbitraires- du pouvoir d’Alger tentant de nous attirer vers le terrain de la violence.

    À ce sujet, nous appelons à la vigilance des citoyens kabyles pour faire échec à la violence programmée par Alger. Pour ce faire, la mobilisation est de mise.

    L’équipe gouvernementale travaillera méthodiquement et sans relâche, à travers des démarches internationales et la solidarité interne jusqu’au recouvrement de la pleine souveraineté de la Kabylie pour instaurer une véritable justice qui assurera la défense des libertés collectives et individuelles.

    Gloire au peuple kabyle
    Vive la Kabylie,

    Lhacène Ziani
    Premier ministre
    Gouvernement provisoire kabyle en exil

    nj/wbw
    SIWEL 010530 SEP 16


    0 0

    AQVU (SIWEL) — L'artiste engagé et militant souverainiste kabyle, Hamid Beztout, 31 ans, dont l'oeuvre est critique envers les islamistes et les ennemis de la Kabylie en général. a été retrouvé mardi vers 2 heures du matin gisant sans vie dans son studio d’enregistrement "Selstars" à Aqvu. Son enterrement est prévu pour ce jeudi à 11h00 dans son village natal de Tavarrakt à M'sisna, Daïra de Sedduq.

    Condoléances du MAK à la famille de Hamid Beztout
    Une étoile du ciel Kabyle s’est éteinte. Hamid Beztout n’est plus.

    C’est avec une tristesse indescriptible que nous avons appris le décès de notre cher ami et frère, Hamid à l'âge de 31 ans. C’est mardi matin que Hamid, a été retrouvé gisant sans vie dans son studio d’enregistrement "Selstars" à Aqvu.

    Les circonstances troubles de son décès empêchent d’arrêter toute conclusion quant aux vraies raisons qui ont conduit à la mort.

    Alors que certains avancent la thèse du suicide, plusieurs éléments flous laissent perplexes les plus proches de ses amis, qui ne comprennent pas plusieurs points d’ombres, tels que la porte du studio soit restée ouverte toute la nuit, alors que Hamid, prenait soin de toujours la fermer, où d’autres encore que nous ne pouvons évoquer, pour ne pas perturber l’enquête en cours, menée par la "police locale"… sachant qu'il était très critique envers les islamistes et les ennemis de la Kabylie en général.

    En cette douloureuse circonstance, l’ensemble des militants du MAK se joignent à leurs amis de la Coordination MAK-Aqvu, pour présenter leurs sincères condoléances à la famille Beztout, l’assurant de leur soutien indéfectible.

    P/La coordination MAK Aqvu
    Nordine Mezzi, responsable à la communication

    SIWEL 010650 SEP 16


    0 0

    EXIL (SIWEL) — A l'avant-veille du lancement des travaux sur le Parlement Kabyle, pierre angulaire du futur Etat Kabyle, le ministre des Institutions et de la Sécurité au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Mas Hmed Uheddad (Ahmed Haddag), a tenu a adresser un message de soutien aux délégués kabyles qui y prendront part ce samedi 03 septembre 2016 au siège de la "Société Saint-Jean-Baptiste" (SSJB), à Montréal, dans la Belle Province du Québec.

    Déclaration de Hmed Uheddad en soutien aux travaux sur le Parlement Kabyle
    ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
    GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
    PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
    MINISTERE DES INSTITUTIONS ET DE LA SECURITE

    DECLARATION

    Soutien aux travaux sur le Parlement Kabyle

    Le 03 septembre 2016 à Montréal, se tiendra la rencontre pour le lancement du Parlement Kabyle, sous l'égide du Premier ministre du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Mas Lhacène Ziani et la présence du Président de l'Anavad, Mas Ferhat Mehenni.

    Pour ma part, ne pouvant toujours pas voyager hors espace Schengen, je ne pourrais malheureusement répondre à l'invitation du Premier ministre Mas Lhacène Ziani pour prendre part aux travaux de lancement de cet événement politique majeur dans la vie institutionnelle du futur Etat Kabyle.

    Je tiens à saluer l'initiative de ce projet, porté depuis quelques années par le Premier ministre de l'Anavad Mas Lhacène Ziani et entériné par le 3ème Congrès du MAK qui s'est tenu en Kabylie le 26 février 2016 à At Zellal.

    Ce projet de création du Parlement Kabyle, constituera j'en suis convaincu, un pas important, voire décisif pour l'avènement de l'Etat Kabyle.

    Je salue la présence du président de l'Anavad, Mas Ferhat Mehenni pour le lancement de l'événement et le suivi du déroulement des travaux. Donnant ainsi par sa présence et son suivi tout le caractère important que revêt cet événement.

    Je salue enfin, toutes et tous les participants à cette rencontre historique pour la Kabylie et souhaite plein succès dans le déroulement des travaux et les résolutions qui en sortiront.

    Tout en réaffirmant mon soutien agissant et mon engagement indéfectible pour œuvrer à l'aboutissement de ce grand projet, mon souhait le plus cher et de voir de mon vivant, la Kabylie rassemblée et organisée au sein d'un organe de concertation moderne qui est le Parlement, légiférant au niveau national kabyle, succédant à notre bonne vieille Tajma3t encore vivace de nos jours au niveau de chaque village.

    Vive le peuple Kabyle
    Vive la Kabylie libre et indépendante
    Vive le MAK/Anavad

    Gloire à nos martyrs

    Paris, le 01/09/2016

    Signé : Mas Hmed Uheddad (Ahmed Haddag)
    Ministre des Institutions et de la Sécurité
    Gouvernement provisoire kabyle en exil

    SIWEL 011950 SEP 16


    0 0

    EXIL (SIWEL) — A l'avant-veille du lancement des travaux sur le Parlement Kabyle, pierre angulaire du futur Etat Kabyle, la ministre de la Langue et de la Culture kabyles au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Masa Sakina Ait Ahmed, a tenu a adresser un message de soutien aux délégués kabyles qui y prendront part ce samedi 03 septembre 2016 au siège de la "Société Saint-Jean-Baptiste" (SSJB), à Montréal, dans la Belle Province du Québec.

    Déclaration de Sakina Ait Ahmed en soutien aux travaux sur le Parlement Kabyle
    ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
    GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
    PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
    MINISTERE DE LA LANGUE ET DE LA CULTURE KABYLES

    DECLARATION

    Soutien aux travaux sur le Parlement Kabyle

    ASENFAR N AMNI AQVAYLI
    Ass n sed, 3 di ctember 2016 ara yevdu wawal ɣef Usenfar n Amni Aqvayli di Kebek. D amahil ara d igerwen inesmugal ara d yasen si yal tama di Marikan ugafa.

    Win ara t iselwin d Lhasen Uziyan, aneɣlaf amezwaru, ddaw laɛnaya n Ferhat At Sεid, Aselway unavaḍ aqvayli uεḍil
    Agraw aɣelnaw azayri mačči d agensaw n weɣref aqγayli
    Iwamnan iqvayliyen yellan degs, ggensen kan ikavaren n sen

    Ad asen iniɣ afud i ggerzen !
    Ad yidir weɣref aqvayli

    Masa Sakina Ait Ahmed
    Taneɣlaft n Tutlayt d Udles iqvayliyen
    Anavaḍ Aqvayli Uεḍil



    PROJET DE PARLEMENT KABYLE
    Le samedi 3 septembre 2016 débuteront les travaux afférents au projet de Parlement kabyle.La délégation en provenance de l'Amérique du Nord sera présidée par le Premier ministre Lhacène Ziani, en présence de Ferhat Mhenni; Président du Gouvernement provisoire kabyle en exil

    L’Assemblée Populaire Nationale algérienne (APN) ne représente pas le peuple Kabyle. Les parlementaires Kabyles siégeant à l’APN ne représentent que leurs partis politiques.
    Dans la situation actuelle le peuple kabyle doit mettre en place un parlement kabyle

    Je leur prodigue mes encouragements et de grands succès
    Que vive le peuple kabyle

    Mme Sakina Ait Ahmed
    Ministre de la Langue et de la Culture kabyles
    Gouvernement provisoire kabyle en exil

    SIWEL 012341 SEP 16


    0 0

    AQVU (SIWEL) — C’est sous un soleil de plomb qu’a eu lieu l’enterrement du militant de la cause Kabyle, Hamid Beztout, dans son village natal de M’sisna. Le cortège funèbre a pris la route du cimetière du village à 11h, pour déposer le corps du jeune barde dans sa dernière demeure, accompagné par la famille souverainiste kabyle.

    Enterrement du chanteur engagé et militant Kabyle, Hamid Beztout
    Une forte affluence citoyenne a été constatée dès les premières heures de la matinée, parmi lesquels se trouvaient ses amis, ainsi qu’une nombreuse délégation militante du MAK, dont quelques membres de la direction, en l’occurrence le président Bouaziz Ait Chebib, le secrétaire général Farid Djenadi, Nadir Chelbabi et tant d’autres…

    Le président du MAK et quelques membres de la Coordination MAK d’Aqvu se sont entretenus avec la famille du défunt, lui présentant leurs sincères condoléances au nom de toute la famille militante et l’assurant de son soutien indéfectible.

    Hamid a trouvé la mort dans son studio d’enregistrement sis à Aqvu, dans la nuit du 29 au 30 du mois d’août écoulé. Âgé tout juste de 31 ans, le jeune chanteur avait beaucoup de projets qu’il avait confiés à ses amis, dont la finalisation de son album en cours d’édition, toujours dans le domaine de la chanson engagée.

    La cause du décès initialement avancée et privilégiée par la police était la pendaison, cependant, plusieurs zones d’ombre restent à éclaircir pour mener à la vérité quant au décès du jeune militant Kabyle.

    Hamid manquera beaucoup à sa famille et à tous ses amis, ainsi qu’au mouvement du MAK. Lui qui s’est mis au service de la cause Kabyle et tous les militants qui le sollicitaient en toute occasion. Sa demeure était un refuge pour tout militant transitant par Aqvun, à l'instar de Khodir Sekkouti, cadre du Mouvement pour l’Autonomie du Mzab (MAM) qu’il a hébergé pendant plusieurs mois.

    On se souviendra de notre frère Hamid pour son engagement inconditionnel pour la cause Kabyle et le fameux sourire charmeur qu’il arborait, et qui nous mettait tous en confiance face aux difficultés.

    Di talwit a gma Hamid, nous ne t’oublierons pas et nous exprimerons où que nous serons, notre fierté de t’avoir connu et d’avoir parcouru en ta compagnie un chemin semés d’embûches, mais égayé par ta présence parmi nous…

    P/La coordination MAK Aqvu
    Nordine Mezzi, responsable à la communication

    SIWEL 012350 SEP 16


    0 0

    AFIR-DELLES (SIWEL) - Sur invitation des jeunes de la localité, le président du MAK a animé hier en fin d’après midi une rencontre citoyenne à Afir dans le département de Boumerdes. Cette activité politique dédiée au chanteur engagé kabyle Hamid Beztout, mort dans des circonstances mystérieuse a permis à Bouaziz Ait Chebib de développer les contours du Projet pour un Etat Kabyle.

    Boumerdes : Le président du MAK a animé une rencontre citoyenne à Afir
    « Après la phase de conscientisation qui a permis la ré-émergence du nationalisme libérateur kabyle, nous entamons la deuxième phase qui est celle de la construction de l’Etat kabyle. La Création du Gouvernement provisoire kabyle (GPK) consolidée par la réalisation de la Carte d’identité , l’hymne national et l’Anay Aqvayli, a posé les premiers jalons de cet Etat. Nous nous apprêtons maintenant à lancer le projet de parlement kabyle qui constitue une nouvelle étape dans l’instauration du futur Etat kabyle. Il incarnera entre autre le socle de toutes les énergies saines de Kabylie qui auront aussi à préparer les textes fondateurs de notre Etat. Ça sera un cadre légiférant qui dotera la Kabylie de lois kabyles à la place des lois coloniales algériennes. En sus de sa mission de législation et de réflexion, il va permettre aux Kabyles de sortir avec des solutions concrètes aux problèmes de la vie quotidienne comme cela vient d’être brièvement décrit. De plus, ce parlement vise à consacrer l’unité kabyle en vue de mobiliser l’ensemble du peuple kabyle pour faire face à l’arabisation, à la salafisation, à l’insécurité, à la misère socio-économique… », a déclaré Bouaziz Ait Chebib devant une assistance composée essentiellement de jeunes.

    http://www.siwel.info/Lancement-du-Projet-de-Parlement-Kabyle_a9679.html

    Le volet économique a eu la part du lion dans le débat. Bouaziz Ait Chebib a mis en lumière les potentialités de la Kabylie en insistant sur le fait qu’aucun développement n’est possible pour un peuple sans le recouvrement de sa souveraineté.

    http://www.makabylie.org/index.php/economie-kabyle-perspectives-de-developpement-durable/

    Revenant à la répression qui vise les militants du MAK, le président du mouvement souverainiste kabyle affirme : le recourt de l’Algérie officielle à la répression est en soi un aveu d’échec et d’incapacité de faire barrage à la dynamique libératrice du MAK. Nos militants ont donné une leçon magistrale au régime colonial algérien en assumant dignement leur engagement et en réaffirmant avec fierté devant les commissariats leur détermination à aller jusqu’au bout de leur combat ».
    Sur un autre volet relatif à liberté de conscience et de culte, Bouaziz Ait Chebib a réitéré le soutien du MAK à Chrétien Kabyle, Slimane Bouhafs, condamné à 5 ans de prison par la justice coloniale Algérienne : « L’Algérie, de par sa constitution, sa politique d’inquisition et son antikabylisme primaire confirme qu’elle est une république résolument islamiste qui ne dit pas son nom. M. Slimane Bouhafs,un citoyen kabyle de confession chrétienne a été arrêté et condamné à 5 ans de prison ferme pour injure contre l’islam.

    La justice algérienne mène une chasse aux citoyens qui n’adoptent pas la religion de l’Etat algérien alors que les terroristes, les kidnappeurs, les criminels, les voleurs … opèrent en toute quiétude. Les terroristes islamistes bénéficiant du statut privilégié de "repentis" sont même assurés de la protection de l'Etat algérien au détriment de leurs victimes à qui il est interdit toute poursuite judiciaires contre les crimes qui les ont endeuillées ».

    Le président du MAK a conclu son intervention en exhortant le peuple kabyle à se mobiliser pour se prendre en charge : « La sécurité, la prospérité socio-économique, la liberté de culte et la préservation de l’identité kabyle ne pourront être garanties que dans et par un Etat kabyle libre, démocratique, social et laïc ».




    0 0

    TIZI-OUZOU (SIWEL) — Convoqué par la Sûreté de l'Etat algérien pour se présenter, de nouveau, au commissariat central de Tizi-Ouzou, sans lui en notifier pour autant le motif, Boussad Becha, responsable du Centre d'alerte et de prévention kabyle s'y rendra, demain à 10h.

    MAK / Boussad Becha se présentera demain au commissariat central de Tizi-Ouzou
    Ces convocations à répétition, relavant ni plus ni moins d'une technique étatique de harcèlement, visent à épuiser les militants et les responsables du Mouvement souverainiste kabyle.

    Néanmoins, la méthode, typiquement coloniale, ne semble pas donner les résultats escomptés, puisque le Mouvement souverainiste ne cesse d’enregistrer de nouvelles adhésions et que le Gouvernement provisoire kabyle n'est nullement empêché d'avancer dans ses projets, comme en témoigne le très prochain lancement du projet de Parlement Kabyle.

    zp/wbw
    SIWEL 021452 SEP 16


    0 0

    MONTREAL, QUEBEC (SIWEL) — Le président de l'Anavad, Mas Ferhat Mehenni, est depuis hier jeudi au Québec pour le lancement des travaux sur le Parlement Kabyle qui auront lieu demain samedi 03 septembre au siège de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal

    Parlement Kabyle : Le Président Ferhat Mehenni est arrivé au Québec
    Accueilli à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau par une délégation conduite par le Premier ministre du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Mas Lhacène Ziani, accompagné des ministres des Droits humains, Masa Nora Abdaoui et de la Solidarité, Mas Amar Nessah ainsi que du Coordinateur du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK) en Amérique du Nord, Mas Mourad Itim, ainsi que des membres de la communauté kabyle établie dans la Belle Province.

    Demain samedi, sera donné le coup d’envoi des travaux sur le Projet de Parlement Kabyle par les délégués représentant la communauté Kabyle qui effectueront le déplacement de quatre coins du Canada et des États-Unis.
    Ils auront pour mission historique, le lancement du Projet Parlement Kabyle.

    Les travaux présidés par le Premier ministre Lhacene Ziani, l’initiateur de ce projet, en présence du Président Ferhat Mehenni, débuteront en matinée à huis-clos entre les délégués afin de poser les derniers gestes. Ils continueront dans l'après-midi en s'ouvrant au grand public. Un débat est prévu dans le programme.

    wbw
    SIWEL 021528 SEP 16



    Parlement Kabyle : Le Président Ferhat Mehenni est arrivé au Québec


    0 0

    TIZI-WEZZU (SIWEL) — Les militant souverainistes kabyles Boussad Becha et Mohand Sadi de la Confédération MAK At Iraten, se sont déplacés à la Centrale de Tizi Wezzu comme prévu ce samedi à 10h suite à leur convocation par la Sûreté de l'Etat algérien, une fois sur place, le policier de faction leur apprend que la police judiciaire ne travaille pas le week-end (sic). Le policier leur conseille de revenir une autre fois...

    Boussad Becha :
    Le cadre du Mouvement pour l'autodétemination de la Kabylie (MAK), responsable du Centre d'alerte et de prévention kabyle, après avoir retrouvé au centre ville une partie des militants et militantes venus le soutenir, a informé les autres de ne pas se déplacer, vu que la police judiciaire coloniale algérienne qui émet les convocations est absente le week-end.

    Ces convocations à répétition, rentrent dans le cadre de l'action psychologique entreprise par les autorités algériennes suite à l'instruction du premier ministre algérien en date du mois de février dernier, visant à intimider, harceler jusqu'à l'épuisement des militants et les responsables du Mouvement souverainiste kabyle.

    En vain car les Kabylistes demeurent animés d'une force inébranlable, cette force tranquille que leur prodigue l'amour de leur patrie, la Kabylie, dont l'objectif de la libérer du joug colonial arabo-islamiste algérien les renforce tous les jours de plus en plus, vu que la délivrance c'est pour très bientôt.

    cc/wbw
    SIWEL 031445 SEP 16


    0 0

    KABYLIE (SIWEL) — A la veille du lancement des travaux sur le Parlement Kabyle, pierre angulaire du futur Etat Kabyle, le président du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), Mas Bouaziz Ait Chebib, a tenu a adresser un message de soutien aux délégués kabyles qui y prendront part demain samedi 03 septembre 2016 au siège de la "Société Saint-Jean-Baptiste" (SSJB), à Montréal, dans la Belle Province du Québec.

    Message de soutien de Bouaziz Ait Chebib aux travaux sur le Parlement Kabyle
    AFRANIMAN I TMURT N IQVAYLIYEN
    MOUVEMENT POUR L’AUTODETERMINATION DE LA KABYLIE

    PRESIDENCE

    COMMUNIQUE

    Soutien aux travaux sur le Parlement Kabyle

    PROJET DE PARLEMENT KABYLE
    Après la phase de conscientisation qui a permis la ré-émergence du nationalisme libérateur kabyle, nous entamons la deuxième phase qui est celle de la construction de l’Etat kabyle.

    La création du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) consolidée par la réalisation de la Carte d’identité kabyle, l’hymne national kabyle et l’Anay Aqvayli (Le drapeau officiel kabyle, ndlr), a posé les premiers jalons de cet Etat.

    Nous nous apprêtons maintenant à lancer le projet de Parlement Kabyle qui constitue une nouvelle étape dans l’instauration du futur Etat kabyle. Il incarnera entre autre le socle de toutes les énergies saines de Kabylie qui auront aussi à préparer les textes fondateurs de notre Etat.

    Ça sera un cadre légiférant qui dotera la Kabylie de lois kabyles à la place des lois coloniales algériennes.

    En sus de sa mission de législation et de réflexion, il va permettre aux Kabyles de sortir avec des solutions concrètes aux problèmes de la vie quotidienne comme cela vient d’être brièvement décrit.

    De plus, ce parlement vise à consacrer l’unité kabyle en vue de mobiliser l’ensemble du peuple kabyle pour faire face à l’arabisation, à la salafisation, à l’insécurité, à la misère socio-économique...

    M. Bouaziz Ait Chebib
    Président,
    Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie

    SIWEL 021647 SEP 16

    Vous pouvez suivre l'actualité du Amni Aqvayli / Parlement Kabyle sur sa page officielle sur Facebook


older | 1 | .... | 77 | 78 | (Page 79) | 80 | 81 | .... | 120 | newer